FORUM DE DISCUSSION, IDENTIFICATION TROUVAILLES, DETECTEUR DE METAUX
Proposé par la-detection.com : Accueil
  hache polie amphore et sigilées hache polie amphore et sigilées  

cliquez ici

Auteur : marc 32 le 18/04/2006 09:39:54
33746R0 - hache polie amphore et sigilées
[107] bonjour tout le monde je vois envoie quelques photos de trouvailles, pour savoir si quelqu'un pouvait me donner une date ou un type pour l'amphore que je vais essayer de recoller (j'en ai ramassé une grosse caisse pleine) je vous remercie d'avance et vous met aussi une photo de hache ainsi que peut-être un bout de lampe à huile? Le tout déniché au même endroit avec un antoninien de tétricus

marc

désolé c'est tellement difficile de passer en dessous des 32Ko que je mets qu'une vue très partielle, au besoin je prendrai bout par bout
 
Auteur : marc 32 le 18/04/2006 09:44:07
33746R1 - suite
[107] La hache fait 12cm
 
Auteur : marc 32 le 18/04/2006 09:45:33
33746R2 - sigi
[107] je ne sais pas si un peut dater sans qu'il y ait des dessins dessus?
 
Auteur : marc 32 le 18/04/2006 09:47:13
33746R3 - suite
[107] et enfin peut-être un bout de lampe à huile
bonne journée à tous
marc

 
Auteur : nicolas 89 le 19/04/2006 08:30:05
33746R4 - amphore
[151] Les photos sont pas très bonnes, mais il s'agit de fragments d'amphores de type Dressel 1a ou 1b (je pencherais plutôt pour la deuxième)
Tu peu chercher sur le site des post s'y rapportant
Cordialement


 
Auteur : marc 32 le 19/04/2006 11:56:19
33746R5 - amphores
[107] bonjour nicolas et merci, cela ressemble effectivement au type dressel 1B, aurais-tu besoin d'une photo en particulier, avec dimensions (col, anse, cul) pour en être sûr?

Quelle est la période qui correspond à ce type d'amphore? merci


 
Auteur : nicolas 89 le 19/04/2006 13:22:58
33746R6 - amphore
[151] Ce type d'amphore date du 1er siècle av JC et début du 1er siècle après JC. Beaucoup d'exemplaires trouvés en contexte gaulois, juste avant la conquète romaine (les amphores servaient à transporter le vin et l'huile). Ces récipients étaient souvents ensuite jetés et cassés. Les débris servaient de remblais ou étaient jetés dans des fosses ou des fossés de parcellaires (délimitations de champs cultivés), c'est peut être le cas en ce qui concerne ta découverte (contexte ?)
Peut tu faire une photo générale des fragments que tu a ramassé et également du morceau d'anse. Sagit-il des fragments de la même céramique ?
Cordialement


 
Auteur : marc 32 le 19/04/2006 15:06:44
33746R7 - amphores
[107] en fait je vais essayer d'expliquer la trouvaille, je l'ai déjà un peu fait sur le forum métal, car j'avais un bout de pièce et quelques objets métalliques à montrer.
Il se trouve qu'à une quinzaine de km de chez moi les bulldozers ont attaqué une colline pour faire une zone industrielle, et ce week-end je suis parti faire un tour d'abord sans détecteur. En fait dès le début j'ai vu une quantité impressionante de tegulae, de céramiques de toutes sortes, toutes couleurs, et en avançant un peu vers le haut de la colline, je me suis aperçu qu'un bull était passé sur une tache de terre sombre, plutôt circulaire, environ 2mètres de diamètre, et la dedans encore beaucoup de poteries. A quelques mètres, plus haut 4 ou 5 ou plus, restes d'amphores pas trop éparpillés, alors j'ai ramassé ce qui me paraissait appartenir à une seule amphore, dans l'espoir de pouvoir recoller quelques bouts. J'ai tout de suite appelé mon voisin archéologue, et je lui ai laissé un message pour lui signaler un peu tout ça car depuis que lui et moi faisons le tour de tous les labours du coin je n'avais jamais vu une telle concentration d'aussi gros fragments, puis je suis retourné mettre un coup de détecteur, mais c'est très difficile car même quand cela sonne parfois bien, les bulls ont tellement tassé par endroit la terre que c'est impossible de creuser.

je lui ai montré le tout en fin d'après midi, et il m'a dit que lundi matin il appelait quelqu'un au SRA. J'en suis là, et me dit que si rien ne bouge, le week-end prochain, si les bulls n'ont pas tout ratiboisé, mais il y a tellement de 'taches' un peu partout, plus les bordures du chantier qui sont pleines, que ça me paraît impossible, je retournerai là-bas.

je te remercie pour les renseignements, je t'envoie la photo de l'anse, du fond et du col.

avec l'espoir que quelqu'un de compétent aille jeter un oeil là-bas, mais même si l'endroit s'avérait interessant chose que bien sûr je n'arrive pas à estimer, je doute que quelqu'un puisse ou ait envie de ralentir un aussi gros chantier


 
Auteur : marc 32 le 19/04/2006 15:12:08
33746R8 - pb
[107] je rajoute la photo d'un gros bloc qui me paraît être en plomb, sur une des tâches sombre et 'ceramiquée', je ne pouvais pas faire un mettre sans sortir des bouts de plomb, petits ou gros, celui-ci fait une dizaine de centimètres, je me suis alors dit que j'étais tombé pas loin du four de l'ancien 'plombier'
 
Auteur : nicolas 89 le 19/04/2006 15:55:37
33746R9 - amphore
[151] Les buldozers sont en trains d'entamer un site archéologique (d'après ta description peut être une villa), évite d'y promener ton détecteur. Les taches sont en fait des fosses dépotoirs ou des restes de silos enterrés (en coupe cela ressemble vaguement à une forme en bouteille). Le bloc de plomb fondu provient peut être de montants de vitres qui on fondus lors d'un incendie. Il est à espérer qu'une personne du SRA se déplace très rapidement avant que tout ne soit détruit (relance ton ami archéologue). Tu peut également faire une déclaration de vestiges archéologiques à la mairie du lieu concerné. Les élus sont obligés de faire à leur tour une déclaration à la préfecture. En tout cas, rien ne t'empèche de faire des photos du site et des destructions faites à ce dernier. Si aucune fouille n'est décidée après toutes ces démarches, ne te gène pas, ramasse la céramique dans les tas de terre avant que cela n'aille à la décharge.
Cordialement


 
Auteur : marc 32 le 19/04/2006 17:20:14
33746R10 - re
[107] c'est ce que j'avais décidé en fait j'attends le retour du copain archéo vendredi, car il fait du sauvetage dans un autre département, et s'il s'avère que cela n'intéresse pas las autorités compétentes, avant que tout ne soit perdu, j'irai ramasser quelques trucs, j'aurais fait ce que j'avais à faire, mais bon c'est dommage, au bout du compte.

merci pour tout

je vous tiendrai au courant de la suite.

marc
 
Auteur : marc 32 le 19/04/2006 20:15:08
33746R11 - re
[107] au fait juste un dernier coup d'ascenceur, les sigilées si cela en est, est-ce qu'elles sont datables, ou trop communes, sans dessins, pour pouvoir en dire quelque chose
merci
marc
 
Auteur : chris46 le 19/04/2006 22:06:30
33746R12 - vestiges
[359] Bonsoir,
Comment se fait-il que ce projet de zone industrielle se fasse sans sondage archéo préventif ? ! je croyais que celà etait obligatoire dans le cadre de projets d'utilité publique ! Peut-on savoir dans quelle région celà se passe ?
Chris.
 
Auteur : nicolas 89 le 20/04/2006 09:28:37
33746R13 - sigillées
[151] C'est possible de les dater si il y a des rebords (enfin un fragment qui soit suffisamment sigifficatif). En ce qui concerne les sondages archéo préventifs, ces derniers sont réalisés lors de grand travaux (grandes surfaces). Dans le cas présent, ils auraient du être fait ou ont été faits. Si l'archéologue en charge de ces sondages n'a pas vu grand chose (ou si les tranchées sont passées à coté des vestiges) le site peu être déclaré comme non archéologique et les pelleteuses ont le feu vert. La DRAC réalise également des cartes de zonages archéologiques ou les secteurs avec des vestiges de toutes époques sont recencés, quant il y a un projet de construction dans l'une de ces zones, il y a des sondages préventifs (enfin normalement...). L'INRAP en charge des sondages et / ou des fouilles est en ce moment complètement débordé faute de personnel suffisant, donc certains sites sont tout simplement sacrifiés au grand désespoir des archéologues.
Marc si j'étais toi, je n'attendrais pas le retour de ton copain archéologue et je téléphonerais directement à la DRAC de ma région pour les prévenirs de la situation et me renseigner. Deux solutions, soit ils sont au courant et ne font rien faute de personnel, soit ils n'y sont pas et ils vont envoyer quelqu'un sur place pour évaluer la situation. Si tu a un moyen de joindre ton pote archéologue fait le il pourra peut être te conseiller sur la facon d'agir.
Cordialement


 
Auteur : marc 32 le 20/04/2006 10:49:57
33746R14 - re
[107] hello, n'ayant aucun moyen de joindre mon pote je vais faire comme tu dis nicolas, je vais appeler la drac, j'espère juste qu'ils ne vont pas me prendre de haut, car je n'ai aucune qualification pour
pouvoir argumenter. La zone de travaux est tellement étendue que ça m'étonnerait qu'il n'y ait pas eu avant de sondage préventif, mais comme on discutait avec mon pote il suffit que les sondages aient été faits aux mauvais endroits, par exemple, ou qu'il n'y ait pas assez de monde pour attaquer une fouille ou que malgré mon entouthiasme devant tant de choses, un professionnel ait décidé lui, que ça ne suffisait pas pour stopper un tel chantier.
On va essayer
marc
 
Auteur : marc 32 le 20/04/2006 11:13:24
33746R15 - re
[107] voilà, c'est fait j'ai eu quelqu'un au bout du fil qui m'a dit qu'une personne s'occupait de ce chantier et que normalement si les ouvriers trouvaient quelque chose ce serait signalé. Alors soit je me fais des histoires et il n'y a là-bas rien d'intéressant, ce qui est sincérement possible, soit les pelleteuses creusent et de ne disent pas forcément quand elles tombent sur quelque chose. Seulement quand je pense que moi, simple amateur de vieilles choses, je n'arrive pas à dire si le site est intéressant ou pas, je me demande comment quelqu'un sur son engin qui peut se foutre de tout ça, et c'est son droit, peut décider d'alerter un responsable après avoir déterré des morceaux d'amphore, par exemple, quand je pense qu'il y a quatre, cinq ans je les aurais confondus avec des bouts de tuiles récentes.

Enfin, j'ai le numéro de la femme en question et je peux apparemment lui téléphoner pour être tenu au courant de la situation

marc
 
Retour à la liste complète


   
REPONDRE A CETTE DISCUSSION

Pseudo ou Nom : Code d'accès (entouré de +) :
Email (pas obligatoire) : (30 caract. maxi)
Votre email ne s'affiche jamais, il est réservé à l'administrateur en cas de besoin
Sujet : (40 caract. maxi)
Ajouter un smiley  
Message :
Image :
Gif ou Jpg uniquement, 32 Ko maximum. Cliquez ici pour obtenir de l'aide.
  Ne cliquez qu'une seule fois et patientez.
En postant vous déclarez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.
     
 
Les monnaies et les objets publiés sur ce forum sont censés faire partie de collections particulières, avoir été découverts fortuitement, ou bien être le fruit des recherches de prospecteurs “autorisés”, et avoir été déclarés selon la loi, le webmaster n’ayant pas la faculté de vérifier la provenance et le devenir de chaque objet. Ensemble, respectons la loi 89.900 et respectons le patrimoine archéologique.