FORUM DE DISCUSSION, IDENTIFICATION TROUVAILLES, DETECTEUR DE METAUX
Proposé par la-detection.com : Accueil
  piece gauloise piece gauloise  

cliquez ici

Auteur : gui07 le 04/09/2005 09:16:13
18323R0 - piece gauloise

Bonjour a tous, piece trouvée en vallée du rhone, en labour.
Je pense a une gauloise en argent, avez vous une idée ?
diam:11mm
 
Auteur : gui07 le 04/09/2005 09:16:46
18323R1 - re
RAPPEL DES REGLES A EFFACER AVANT DE POSTER
----------------------------------------------------------------------------------
Il est interdit :
- de poster des adresses internet et de magasins
- de comparer les marques ou leurs prix
Les forums sont destinés :
- à publier vos trouvailles afin de les faire identifier
- à parler de vos découvertes et anecdotes
- à demander des conseils pour la prospection et trouver des coéquipiers


 
Auteur : Régis.L le 04/09/2005 09:22:55
18323R2 - allobroges
Denier à l'Hippocampe, tête à gauche.
Région du Dauphiné/Savoie, Allobroges 1er siècle avant J.C.
A/Légende : Anépigraphe.
Description : Tête casquée à gauche.
R/Légende : Anépigraphe.
Description : Hippocampe à gauche.
N° dans les ouvrages de référence : LT.2924 - BN.2923-2934 - ABT.- - Z.30-33 - Sch/L.168-170 - CRN6.type 4b.
Extrait Bibliographique : Deroc p. 105, pl. IX, n° 192-205 - M15.461.
Commentaires à propos de cet exemplaire :
Ce type 4 b semble être le plus abondant. Deroc en 1983 classait ce type 'Monnaie à l’hippocampe ; classe II'.
Commentaires à propos de ce type monétaire :
Il existe quatre types différents de ces monnaies, sans parler de l’épigraphie ; avers et revers à droite, avers et revers à gauche, avers à gauche et revers à droite et enfin avers à droite et revers à gauche. Ce groupe des monnaies à l’hippocampe est déjà attribué aux Allobroges au siècle dernier en raison des nombreuses trouvailles faites sur leur territoire. Le casque du droit semble être d’origine romaine par sa forme, sans qu’il soit possible de lui attribuer un prototype précis. La représentation d’un hippocampe sur le revers semble pour le moins curieuse dans une région montagneuse et si éloignée de la mer. Cet hippocampe est constitué d’un protomé de cheval rattaché à une queue, sur laquelle se greffent deux ailerons et qui se termine par une nageoire caudale en forme de quadrilatère. (cf. CRN 6 pages 79 à 81).
Historique :
Peuple des Alpes installé sur la plus grande partie de la Savoie et du Dauphiné. Entourés par les Séquanes, les Ambarres et les Helvètes au nord et à l'est, par les Voconces au sud et les Ségusiaves et les Helviens à l'ouest sur la rive droite su Rhône, c'était l'un des peuples les plus puissants de la Gaule. Il contrôlait le trafic fluvial sur le Rhône à l'entrée du lac Léman, à Genève (Genua), en face des Helvètes et à Vienne (Vienna), leur oppidum. Établis de longue date en Savoie et en Dauphiné, leur origine semble étrangère d'après leur nom et il est possible qu'ils se soient installés en Gaule au IVe ou IIIe siècle avant J.-C. C'est en partie sur leur territoire qu'Hannibal essaya de traverser les Alpes en 218 avant J.-C. où ils tentèrent de s'opposer à son passage. À la fin du IIe siècle avant notre ère, ils rejoignirent la coalition formée par les Arvernes contre la progression des Romains dans la Vallée du Rhône. Alliés de Bituit (Bituitos), roi des Arvernes, ils furent défaits en 121 avant J.-C. par Cneius Domitius et leur territoire fut agrégé à la nouvelle province de Narbonnaise. Les Cimbres et les Teutons dévastèrent une partie de leur territoire à la fin du Ier siècle avant J.-C. Ils appelèrent alors les Romains à la rescousse. Puis ce fut au tour des Helvètes en 58 avant J.-C. quand ces derniers, essayèrent de traverser le territoire des Allobroges afin de rejoindre Saintes. La province étant mal administrée par un procurateur, les Allobroges se révoltèrent contre la férule romaine en 61 avant J.-C. mais cette révolte fut écrasée dès l'année suivante. Les Allobroges ne participèrent pas à la campagne de 52 avant J.-C. et restèrent fidèles aux Romains bien qu'ayant reçu des ambassades secrètes et des offres d'alliance de Vercingétorix. Polybe (H. III, 49-51) ; César (BG. I, 6, 10, 11, 14, 28, 44 ; III, 1, 6 ; VII, 64, 65) ; Tite-Live (HR. XXI, 31) ; Strabon (G. IV, 1). Kruta : 71, 290, 300-302, 308-310, 338, 404, 860.

 
Auteur : gui07 le 04/09/2005 09:59:34
18323R3 - merci!
Merci regis pour cette réponse aussi rapide et détaillée.

A bientôt.
 
Auteur : Moldor le 04/09/2005 11:24:42
18323R4 - Bravo!!
Bonjour,
Bravo, bien sûr à Régis, pour cette identification sur un cliché aussi flou ...
@+.
 
Retour à la liste complète


   
REPONDRE A CETTE DISCUSSION

Pseudo ou Nom : Code d'accès (entouré de +) :
Email (pas obligatoire) : (30 caract. maxi)
Votre email ne s'affiche jamais, il est réservé à l'administrateur en cas de besoin
Sujet : (40 caract. maxi)
Ajouter un smiley  
Message :
Image :
Gif ou Jpg uniquement, 32 Ko maximum. Cliquez ici pour obtenir de l'aide.
  Ne cliquez qu'une seule fois et patientez.
En postant vous déclarez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.
     
 
Les monnaies et les objets publiés sur ce forum sont censés faire partie de collections particulières, avoir été découverts fortuitement, ou bien être le fruit des recherches de prospecteurs “autorisés”, et avoir été déclarés selon la loi, le webmaster n’ayant pas la faculté de vérifier la provenance et le devenir de chaque objet. Ensemble, respectons la loi 89.900 et respectons le patrimoine archéologique.