FORUM DE DISCUSSION, IDENTIFICATION TROUVAILLES, DETECTEUR DE METAUX
Proposé par la-detection.com : Accueil
  faut pas emm ....les vieux faut pas emm ....les vieux  

cliquez ici

Auteur : Lou Gobi le 13/11/2017 21:37:19
134457R0 - faut pas emm ....les vieux
les jeunots
Faut emmerder les vieux.....

:a href='http://zupimages.net/viewer.php?id=17/46/yx4r.jpg'>:/a>

 
Auteur : Lou Gobi le 13/11/2017 21:38:58
134457R1 - une autre pour la route
une aut' une aut' une aut....


 
Auteur : Lou Gobi le 13/11/2017 21:47:50
134457R2 - une aut' une aut' une aut'
et encore une, pour la traduction, voir sur le net
Il est tard

LE CORBEAU ET LE RENARD (Version Marseillaise)


C'était un beau gabian, qui furait les poubelles,
Car y a plus de poissons au large de Pomègues.

Il espinche et mate, à la pointe de l'île,
Dans un trou de rocher, un moulon de bordilles
A l'espère, dès l'aube, affamé, fracassé,
Il se cherche un asseti pour pouvoir mastéguer.
En fouillant dans le tas, son oeil est attiré,
Par un toc de Banon, qui sert à broméger.

Hélas, il était dur et à l'intérieur vide,
Je peux bien se dit-il me gratter l'embouligue,
Et comme l'on dit: « qui a bien dormi a dîné »,

Il monte dans un pin pour faire un pénéqué.
Arrive un cahu, fin comme une esquinade,
Qui avait les boyaux mêlés comme une rague.
En découvrant l'oiseau et son toc de fromage,
Aquelo empego, dit-il, cela est bien dommage,
Je pourrais bien me faire péter le bédélé,
Moi, qui n ai jamais su pêcher un pataclé.
Ô gari ? Chaspe moi, à moins que je ne rêve,
Car de te voir ainsi, les yeux me parpelègent,
Tu es vraiment le plus beau de Marseille à Cassis,
Si je ne t'avais vu, je serais mort d'estransi,
Si tu chantes aussi bien que ta robe est jolie,
Mes esgourdes croiront ouïr Pavarotti.
Le gabian sur sa branche, de rire s'estrasse,
Aquêu cabot, qui pour manger s'escagasse,
J'ai aussi faim que lui et voudrais bien chacler,

Mais au lieu de baffrer, je vais bien m'esclaffer.
Il lâche le banon que le stassi achoppe,
Comme un cacou d'Endoume qui frotte sa minotte,
Et part en cavalant, comme un petit boumian,
Qui a chipé vingt ronds au bain des Catalans.
Moralité.
Si un jour, par un nervi, tu te fais pessuguer,
Ne sois pas le couillon qui est toujours aganté.
Tu bromèges un peu comme avec les girelles,

Et tu attends que ça pite, pescadou de Marseille








 
Auteur : Lou Gobi le 13/11/2017 21:53:59
134457R3 - aun aut' une aut' une aut'
J'ai lu ça quelque part

Connaitre le passer de quelqu'un permet comprendre le présent de de lui fermer sa gueule à l'avenir

De Monsieur Pierre Dac que j'admire pour ses mots
Une erreur peut devenir exacte selon que celui qui l'a commise s'est trompé ou non.


 
Auteur : Lou Gobi le 13/11/2017 22:01:09
134457R4 - et une der.
:a href='http://zupimages.net/viewer.php?id=17/46/g8w9.jpg'>:/a>

Bon
LG


 
Auteur : bidouille le 14/11/2017 18:38:34
134457R5 - :-)



ici on aime bien les vieux, on a tous une pleine boite de vieux trucs

@+ les rigolos

Lou Gobi tu as un mail


 
Auteur : Lou Gobi le 14/11/2017 19:11:43
134457R6 - mail
Bidouille
Ca y est je viens de répondre
Bonne soirée LG


 
Auteur : Gégé le lorrain le 14/11/2017 19:17:24
134457R7 - .




GleL


 
Retour à la liste complète


   
REPONDRE A CETTE DISCUSSION

Pseudo ou Nom : Code d'accès (entouré de +) :
Email (pas obligatoire) : (30 caract. maxi)
Votre email ne s'affiche jamais, il est réservé à l'administrateur en cas de besoin
Sujet : (40 caract. maxi)
Ajouter un smiley  
Message :
Image :
Gif ou Jpg uniquement, 32 Ko maximum. Cliquez ici pour obtenir de l'aide.
  Ne cliquez qu'une seule fois et patientez.
En postant vous déclarez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.
     
 
Les monnaies et les objets publiés sur ce forum sont censés faire partie de collections particulières, avoir été découverts fortuitement, ou bien être le fruit des recherches de prospecteurs “autorisés”, et avoir été déclarés selon la loi, le webmaster n’ayant pas la faculté de vérifier la provenance et le devenir de chaque objet. Ensemble, respectons la loi 89.900 et respectons le patrimoine archéologique.