FORUM DE DISCUSSION, IDENTIFICATION TROUVAILLES, DETECTEUR DE METAUX
Proposé par la-detection.com : Accueil
  Homo sapiens datant de 300 000 ans Homo sapiens datant de 300 000 ans  

cliquez ici

Auteur : kimboo77 le 07/06/2017 21:16:01
133282R0 - Homo sapiens datant de 300 000 ans


Vous avez sans doute entendu l'info aujourd'hui...
Changement complet sur nos origines...

La découverte de cinq squelettes fossiles d’Homo sapiens datant de 300 000 ans dans le nord-ouest du Maroc fait reculer les origines de notre espèce de 100 000 ans.

« Nous avons pris l’habitude de penser que le berceau de l’humanité moderne peut être localisé en Afrique de l’Est, il y a 200 000 ans, mais nos travaux démontrent sans ambiguïté qu’Homo sapiens était probablement déjà présent sur l’ensemble du continent africain il y a 300 000 ans. Bien longtemps avant la sortie d’Afrique d’Homo sapiens, il y a eu une dispersion ancienne à l’intérieur de l’Afrique », déclare Jean-Jacques Hublin, de l’Institut Max-Planck d’anthropologie évolutionnaire de Leipzig et du Collège de France (1).

Une équipe internationale, menée par le paléo-anthropologue français et Abdelouahed Ben-Ncer de l’Institut national d’archéologie et du patrimoine de Rabat, vient d’analyser cinq squelettes – trois adultes, un adolescent et un enfant – comme appartenant à l’espèce de l’homme moderne, Homo sapiens. Situés à Jebel Irhoud (jebel signifie colline), au sud-ouest de Casablanca, dans une mine de barytine (sulfate de baryum), ces restes sont associés à des outils de pierre et des restes de faunes.

Pour la datation, « nous avons pu analyser de nombreux silex brûlés par la méthode de thermoluminescence, et avons obtenu, avec une grande surprise, des dates d’environ 300 000 ans, repoussant les origines de notre espèce de 100 000 ans », se souvient Jean-Jacques Hublin.
« Une boîte crânienne de grande taille »

L’analyse morphologique par tomographie et reconstitution 3D a aussi donné lieu à de bonnes surprises. « Les hommes de Jebel Irhoud possèdent à la fois une face et une denture modernes, et une boîte crânienne de grande taille avec une forme oblongue, des caractères archaïques », poursuit le chercheur.

« Nous montrons que la face humaine a acquis précocement ses caractéristiques modernes, mais que la forme du cerveau et possiblement ses fonctions ont continué à évoluer au sein de la lignée d’Homo sapiens », ajoute Philipp Gunz, anthropologue à Leipzig. « Ces résultats, précise Jean-Jacques Hublin, viennent conforter ceux de la paléogénétique chez les Néandertaliens, les Dénisoviens et les hommes modernes, qui montrent que dans notre lignée, une poignée de gènes a présidé au développement cérébral et à la connectivité du cerveau via une succession de mutations génétiques. »

Homo sapiens primitifs, les fossiles de Jebel Irhoud représentent à ce jour les traces les plus anciennes d’Homo sapiens sur le continent africain. Toutefois, les paléo-anthropologues en ont recensé d’autres, à Florisbad (Afrique du Sud, 260 000 ans) et à Omo Kibish (Éthiopie, 195 000 ans). L’origine de notre espèce résulte donc sans doute d’un scénario complexe impliquant l’ensemble de l’Afrique.
« Un berceau à roulettes »

À Jebel Irhoud, les fossiles humains sont associés dans les couches sédimentaires à des restes d’animaux chassés, essentiellement des gazelles. Les outils appartiennent à l’époque dite Middle Stone Age, la grande étape de la préhistoire africaine. Ces outils ont été fabriqués avec du silex importé selon la technique de débitage Levallois, et on n’a pas trouvé de bifaces, types d’outils couramment présents dans des sites plus anciens.
 
Auteur : salegringo le 08/06/2017 07:34:29
133282R1 - sapiens
hello
oui entendu cela à la radio
cela est passionnant ,100000 de plus ( bizarre que les 260000 d 'Afrique du sud n'aient pas été pris en compte ...)
à suivre donc
des photos , des reconstitutions 3 d , ,j'en veux j'en veux !

salegringo



 
Auteur : Moriganne le 08/06/2017 15:58:34
133282R2 - ...
[1854] ,

Oui, j'ai vu ça hier soir sur Arte ! quel vertige ! 100 000 ans de plus, ce n'est pas rien, c'est un tiers d'histoire humaine en plus pour l'homme moderne !

 
Auteur : kimboo77 le 08/06/2017 18:27:53
133282R3 - Tous noirs...


Et surtout, c'est pas la même région. Le point d'origine des humains, se déplace donc au Maroc actuel...

K


PS : J'aime bien aussi la nouvelle qui dit qu'à l'origine on étaient tous noir... ET paf...dans le... Kul..KK...
 
Auteur : Romulus41 le 12/06/2017 07:24:46
133282R4 - -_-
AVE !!!

Vu au JT de JPP. Belle découverte n'empêche. Le Maroc est habité depuis tous les temps sans relâche. Un magnifique pays que je vous recommande +couscous+ +tajine+
 
Auteur : kimboo77 le 12/06/2017 16:28:54
133282R5 - Le Maroc en Suède?


Dîtes, juste une question bête...
A quoi ressemblait la géographie de la Terre il y a 300.000 ans.
J'imagine que c'était bien différent. Les continents , les mers, etc...

J'arrive pas à trouver une carte Michelin...

K





 
Auteur : Romulus41 le 12/06/2017 17:21:26
133282R6 - ---------
AVE !!!

La terre était la même qu'aujourd'hui. 300 000 ans ce n'est pas grand chose sur 5 milliards d'années.

Tapes '' la terre il y a 300 000 ans'' dans Google images. Il y a l'évolution depuis la nuit des temps.


 
Auteur : kimboo77 le 12/06/2017 18:12:44
133282R7 - Merci. Rien de changer donc...


Entre 3 et 30 km selon les régions du globe;...?

J’espérais avec le déplacement des continents, que les premiers hommes soient en fait d'origine du Sud 77...

Y a bien Did...ah!!


K



 
Retour à la liste complète


   
REPONDRE A CETTE DISCUSSION

Pseudo ou Nom : Code d'accès (entouré de +) :
Email (pas obligatoire) : (30 caract. maxi)
Votre email ne s'affiche jamais, il est réservé à l'administrateur en cas de besoin
Sujet : (40 caract. maxi)
Ajouter un smiley  
Message :
Image :
Gif ou Jpg uniquement, 32 Ko maximum. Cliquez ici pour obtenir de l'aide.
  Ne cliquez qu'une seule fois et patientez.
En postant vous déclarez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.
     
 
Les monnaies et les objets publiés sur ce forum sont censés faire partie de collections particulières, avoir été découverts fortuitement, ou bien être le fruit des recherches de prospecteurs “autorisés”, et avoir été déclarés selon la loi, le webmaster n’ayant pas la faculté de vérifier la provenance et le devenir de chaque objet. Ensemble, respectons la loi 89.900 et respectons le patrimoine archéologique.